Spiritualité mariale et baptismale
 
 

La Compagnie de Marie (Montfortains) est née le 31 janvier 1673 à Montfort sur Meu en Bretagne (35), Louis Marie Grignon de Montfort est d'une famille nombreuse, sans argent. Au Séminaire Saint-Sulpice à Paris, il approfondit le sens de l'Incarnation en Marie, de la pauvreté et de la croix.

En 1700, alors qu'il a 27 ans et quelques années de sacerdoce, il écrit : « Je ne puis m'empêcher de demander continuellement une petite et pauvre Compagnie de bons prêtres qui exerce le ministère des Missions sous l'étendard et la protection de la Sainte Vierge ».

Son projet voit le jour en 1703. Sa mission consiste à former de vrais disciples de Jésus-Christ par une vraie dévotion à Marie qui nous conduit au Christ, et le Christ au Père.

Louis Marie Grignon de Montfort meurt le 28 avril 1716, en pleine mission à Saint Laurent sur Sèvre en Vendée (85), où, selon son désir, il est inhumé dans l'église paroissiale, au pied de l'autel de la Vierge. Sur son lit de mort, il chantait un cantique de sa composition : «Allons, mes bons amis, allons en paradis. Quoi qu'on gagne en ces lieux, le Paradis vaut mieux !».

La Compagnie de Marie (1150 membres), en lien avec deux autres congrégations montfortaines : les Filles de la Sagesse et les Frères de Saint Gabriel, et l'Institut séculier Montfortain, a pour mission d'annoncer l'Évangile à ceux qui l'ignorent, renouveler le christianisme chez les Chrétiens, méditer la divine Sagesse de l'Incarnation et de la Croix, et la vivre.

affiliate tracking urlAir Jordan 1

vcs

Liens

  • 1
  • 2

Please publish modules in offcanvas position.