Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée



248 chemin de Tan Rouge
974435 Saint-Gilles-les-Hauts, La Réunion

0262 32 70 59

www.francoisdesales.com/-Salesiennes-Missionnaires-de-Marie-.html

vCard

 


4 rue du Père Fayet
97441 Sainte-Suzanne, La Réunion 

0262 48 51 83 

vCard

Galerie de photos SMMI

Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée

Témoignage d’Emmanuel DANGIN pour son adhésion

Témoignage d’Emmanuel DANGIN pour son adhésion

C’est en 1979 pour mon premier séjour à La Réunion, auprès de ma tante Sœur Chantal (Anne Marie DANGIN), et de Sœur Jeannine PESNEL, SMMI, que j’ai découvert le charisme joyeux de Saint François de Sales. Puis lors de mes études d’infirmier à Saint Denis de La réunion en 1882-83, j’ai à nouveau été en relation avec cette vie salésienne, grâce aux SMMI. Sœur Marie Claude GERBANDIER était alors Novice à Bagatelle…

 

J’ai fini mes études à Limoges (83-85) - peu désireux de revenir sur Reims ma ville natale - et j’ai exercé mon métier d’infirmier durant cinq années avant d’entrer au Grand Séminaire en septembre 1990 pour devenir prêtre du diocèse de Limoges. J’étais alors lié à une communauté nouvelle attachée au tiers ordre dominicain.

En 1996, un an après mon ordination, j’ai pu retourner à Bagatelle, et de nouveau être touché par la spiritualité salésienne. D’autant qu’à l’époque je commençait à prendre de la distance avec la communauté nouvelle (et son esprit trop élitiste et sectaire) que je quittais en 1997.

Mais c’est réellement lorsque je suis revenu à La Réunion pour le Jubilé des 60 ans de vie religieuse de ma tante, en 2011, que j’ai été interpellé par Sœur Marie Claude « Je te verrais bien prêtre de Saint François de Sales ! »… La question fit son chemin, et lors d’un séjour de Sœur Marie Claude en métropole, l’année suivante, nous avons fait ensemble une retraite salésienne prêchée par un Père Missionnaire de SFS : là ce fut une révélation ! Quelle belle spiritualité si bien adaptée à notre ministère diocésain…

Dès lors, je suis allé voir sur le site internet des PSFS, puis j’ai pris contact avec François Corrignan… Très vite, tout s’est enchaîné : les premières probations, l’Assemblée Générale à Annecy avec la richesse des rencontres de prêtres venus de tous pays, les résolutions… L’accompagnement des Filles de SFS à Limoges… Tout cela avait très bon goût et me redynamisait dans mon propre ministère…

Aujourd’hui, je sens combien ce cheminement avec SFS et la grande famille spirituelle du Père Henri CHAUMONT me porte en ma vocation et en ma manière d’être prêtre. Découvrir la vie de SFS, ses écrits, son esprit, me touchent profondément : quel modèle ! J’ai plaisir à venir retrouver le groupe de lecture des écrits de SFS ici à Paris, et à équilibrer ma vie en prenant le temps de vivre le « huitième sacrement du prêtre » ‘l’étude’, grâce aux probations et au journal « paix et joie ».  Je me sens porté par la fraternité des prêtres de la Société des PSFS et toute la famille spirituelle du Père Henri CHAUMONT : en ce moment même les SMMI de La Réunion nous sont unies par la prière et l’eucharistie… Sœur Mary Gorges a rejoint l’Inde, Sœur Jeannine est en cure pour son diabète, mais je sais combien elles auraient aimées être avec nous aujourd’hui… Le Père Etienne NIAMPA du Burkina Faso, qui est venu l’an dernier chez moi, est attiré par SFS, je lui ai donné le livre de François Corrignan et je l’ai abonné à la revue « paix et joie », je sais qu’en ce moment il prie avec nous… Daniel MOULINET m’a redit son union fraternelle pour ce jour… Line MINET et Suzy DUFOUR ont tenu à être présentes aujourd’hui ! Quelle belle fraternité en cette famille spirituelle…

Je vous remercie de m’accueillir si chaleureusement dans la Société des PSFS et de me donner de vivre toujours plus profondément cette parole du Christ chère à Saint François de SALES et au Père Henri CHAUMONT : « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur »…

Lundi 13 avril 2015, Centre Salésien rue Léon FROT, PARIS.

vcs

Liens

  • 1
  • 2

Please publish modules in offcanvas position.