Psaume 142

 Psaume 142 (143)
Plainte et prière dans l’angoisse

Seigneur, entends ma prière ; +
Dans ta justice écoute mes appels, *
Dans ta fidélité réponds-moi.
N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
Aucun vivant n’est juste devant toi.

L’ennemi cherche ma perte,
Il foule au sol ma vie ;
Il me fait habiter les ténèbres
Avec les morts de jadis.
Le souffle en moi s’épuise,
Mon cœur au fond de moi s’épouvante.

Je me souviens des jours d’autrefois,
Je me redis toutes tes actions, *
Sur l’œuvre de tes mains je médite.
Je tends les mains vers toi,
Me voici devant toi comme une terre assoiffée.

 Vite, réponds-moi, Seigneur :
Je suis à bout de souffle !
Ne me cache pas ton visage :
Je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

 Fais que j’entende au matin ton amour,
Car je compte sur toi.
Montre-moi le chemin que je dois prendre :      
Vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
J’ai un abri auprès de toi.
Apprends-moi à faire ta volonté,
Car tu es mon Dieu.
Ton souffle est bienfaisant :
Qu’il me guide en un pays de plaines. 

Pour l’honneur de ton nom, Seigneur, fais-moi vivre ;
A cause de ta justice, tire-moi de la détresse.

 

vcs

Please publish modules in offcanvas position.